L’instinct de survie combiné à l’intelligence de l’homme…

Alors que fait-on de ces constats alarmants ?

Passé l’état d’écoeurement et le moment où on se morfond sur une société peu réjouissante, il faut rebondir. La résilience était la seule option possible pour moi.

Le Home Organising, que je ne nommais pas encore comme ça en 2011, a été LA solution que j’ai trouvée pour répondre à ces nouveaux besoins qui enflaient en moi depuis que je me savais à nouveau enceinte.

Trier, vider, jeter, donner, revendre pour faire de la place en moi. Dans ma maison mais aussi dans ma tête.

Eliminer, désengorger, réorganiser pour faire de la place pour les nouveaux projets. Et pour ce nouvel enfant.

Me défaire, m’alléger, réduire, me recentrer pour retrouver de l’énergie et de l’espace pour développer enfin les projets professionnels auxquels j’aspirais.

C’est sans aucun doute quand l’homme combine son instinct de survie avec son intelligence que les plus belles inventions naissent !

Car le Home Organising n’est rien d’autre que ça !

L’invention que l’homme a trouvé pour se sortir d’une situation inconfortable, qui met sa survie et celle de son espèce en danger, et lui permettre d’adapter son habitat aux changements brusques et rapides des dernières décennies.

Moi qui regrettais de ne pas avoir étudié la sociologie, j’étais servie !

Car désencombrer une maison ce n’est rien d’autre qu’observer puis éliminer les résultats visibles d’un comportement quotidien d’une série de personnes concentrées sous un même toit. De limiter les interactions néfastes d’individus sur son environnement.

À ce stade là, je ne mesurais pas encore l’importance du psychologique dans ma nouvelle démarche… Mais mes premières confrontations avec mes clients sur le terrain, début 2012, me le feront vite comprendre !

Car se mettre à désencombrer son habitation revient à faire un fameux travail sur soi-même.

Choisir de garder des vêtements colorés ou neutres, de manger des chips ou des graines germées, de conserver les jeux en bois ou en plastique, c’est aller puiser des réponses dans nos valeurs profondes. Celles qui nous définissent et nous animent et avec lesquelles nous devons à tout prix être en accord.

Retour aux articles