Julie, 37 ans, Limal

www.aaah.be et www.architectedudesir.com

J’ai découvert le travail d’Elodie Wery dans un article de la revue « Psychologies Magazine ». Nous venions d’acheter une maison et je me suis dit que j’allais profiter de la période de déménagement pour faire un travail de tri et de home organizing. Cela faisait 10 ans que nous habitions dans un duplex et que nous avions donc accumulé des choses. La maison était plus grande et comme elle allait en outre accueillir mon espace professionnel, j’avais envie de gérer les espaces au mieux.

Elodie est venue une première fois dans notre duplex pour faire le point et surtout nous aider à préparer notre déménagement : ce qu’on garde, ce qu’on jette, ce qu’on donne. Nous sommes allées ensemble dans la future maison pour identifier dans quelle pièce nous mettrions quoi et comment gérer les étapes intermédiaires et les caisses qui resteraient entreposées le temps des travaux.

Elodie nous a immédiatement fait une très bonne impression à mon compagnon, mon fils de 8 ans et moi. Elle a rapidement identifié la situation et nous nous sommes mis au travail ! J’ai le souvenir d’avoir fait des caisses à une vitesse impressionnante et Elodie nous a apporté un éclairage très pertinent et neutre dans l’aide à la décision de garder ou se débarrasser de certains objets/meubles.

Elodie est venue à 3 reprises nous aider et nous envisageons de lui redemander de passer une fois tous les travaux terminés dans la maison.
J’ai également demandé à Elodie une séance en work-organizing qui m’a énormément aidée ainsi que mon collègue à y voir clair dans le tri des papiers et la gestion électronique des documents et de l’agenda.

Je me souviens d’un moment amusant où Elodie qui avançait super vite a pris une boîte à chaussures pour mettre les décorations de Noël et mon compagnon qui avait du mal à suivre le rythme d’Elodie est arrivé quinze minutes plus tard avec les chaussures en main en me réclamant la boîte de SES chaussures. Il allait m’accuser d’avoir mis la déco dans la boîte en question quand il s’est rendu compte que c’était l’idée d’Elodie qui lui a tendu une autre boîte pour faire l’affaire.
Ranger à deux et toucher aux affaires de l’autre n’est pas chose aisée dans un couple et un déménagement peut être source de tensions plus ou moins importantes. Le fait qu’une personne neutre aide et donne son avis et ses conseils dans ce moment-là est très précieux.

Ce qui m’a le plus impressionné est la rapidité d’action d’Elodie et le soulagement que cela nous a procuré de « préparer » le déménagement avec elle.

Je retiens de cette expérience le fait de prendre le temps de faire les choses et de ranger au fur et à mesure et aussi de ne pas accumuler dès maintenant.
Chaque fois que j’ai vidé mes caisses, je me suis posée la question : « Est-ce que j’ai besoin de cet objet ? Vraiment ? ». J’ai encore beaucoup trié et fait des heureux, en vaisselle et en jouets notamment, auprès du Centre d’action sociale où je suis allée déposer des affaires.

Retour aux témoignages